Contact:

à Düsseldorf :
 > Prof. Dr. iur. Holger Linderhaus
 > Oliver Langen

Droit de la faillite / Gestion de crise

L'économie allemande est toujours considérée comme l'une des plus riches du monde. Pourtant, les 30.000 cas d'insolvabilité en 2008 racontent une histoire assez différente. Cette tendance s'est poursuivie sans interruption jusqu'en 2009 et au-delà. Il y a un manque de mécanismes bien établis pour faire face aux crises de l'entreprise. La destruction de la valeur des capitaux publics et les pertes d'emplois sont toujours acceptées comme étant la solution la plus économique. C'est une vue à court terme. Nous devons supposer qu'au moins 40% des défaillances d'entreprises auraient pu être évités avec des conseils opportuns d'experts. Ce qui est nécessaire c'est la gestion de l'intervention de crise.   

Les Avocats LSL conseillent les entreprises à la fois avant et pendant une crise avec l'objectif clair d'exercer, avant et pendant, l'insolvabilité. Les défis sont nombreux et variés, et ils ne peuvent être surmontés qu'avec la participation directe du client et, le cas échéant, des conseillers supplémentaires. La première chose à faire est de garantir le statu quo pour éviter l'érosion aiguë dans l'effondrement total. Sur cette base, les conséquences juridiques d'une nouvelle orientation stratégique doivent être examinées, toute restructuration doit être légalement renforcée, le personnel et la gestion des coûts doit être fournie et les négociations avec les créanciers doivent être organisées.   

Les cas de responsabilité liés à l'insolvabilité sont souvent mal compris, même par les hommes d'affaires expérimentés, et doivent être évités.

Le résultat devrait être le suivant : "Le spectacle doit continuer!"