Contact:

à Berlin :   
 > Dr. Eberhard Stabreit

à Düsseldorf :
 > Prof. Dr. iur. Holger Linderhaus

 
Veuillez consulter notre magazine
« PuR – Personal und Recht » pour plus d'informations sur ce sujet.

Droit du Travail

À première vue, il est surprenant de découvrir que même les entreprises établies de longue date, ayant des années d'expérience en ressources humaines continuent à perdre des sommes d'argent importantes du fait de conflits du travail.
                                        
Des lacunes/ommissions dans la rédaction des contrats peut se traduire à terme par des désaccords relatifs au licenciement. De nombreux exemples pratiques peuvent être cités: délais de préavis trop longs («... six semaines avant la fin du trimestre ...»), avertissements manquants ou mal formulée avant de procéder à des licenciements liés au comportement, mauvaise gestion de lʼaudiences du comité dʼentreprises préalable au licenciement ainsi que l'incapacité à se conformer aux règlements obligatoires de sécurité sociale sont les motifs les plus courants. Cela résulte sur des indemnités de licenciement élevées ou des réclamations des employés qui aboutissent pour licenciement abusif.

Il n'est pas inhabituel pour les employeurs d'essayer dʼécraser leurs employés au «rouleau compresseur» lorsque il sʼagit de questions relatives au droit du travail. Et les employés ne sont souvent pas suffisamment conscients de leurs droits légaux. La clarté est essentielle. Pour les salariés que nous représentons, nous essayons non seulement de trouver la meilleure solution dans le cadre du droit du travail, mais nous nous efforçons aussi de préserver les perspectives de carrière des employés qui mettent leur foi en nous, tout en prenant en compte les exigences juridiques et les moyens économiques de lʼemployeur.                                

Dans le domaine du droit du travail collectif, nous avons souvent été impliqués dans des négociations concernant la réconciliation des intérêts et des plans sociaux, y compris pour des sociétés cotées en bourse. Nous avons toujours considérés cela comme un défi particulier, la nécessité de concilier la protection de la position de sécurité sociale des salariés concernés et la viabilité future d'une entreprise qui opère des changements dans son activité.